Ce mardi 16 février 2016 a eu lieu une réunion commune CPAS et Conseil Communal. Nos conseillers la réclamaient depuis quelques mois.

Cette réunion est une obligation inscrite dans la loi. Ces réunions sont importantes à nos yeux, voici quelques objectifs poursuivis :
-améliorer les synergies « Commune-CPAS », le CPAS étant le service social de l’ensemble des travailleurs de la commune.
– réaliser des économies d’échelle comme des marchés communs pour les fournitures administratives, de partager les tâches des ouvriers communaux au service de la commune et du CPAS, de partager des locaux ou encore d’améliorer le bien-être au travail de tous.
– c’est aussi le moment de mettre le projecteur sur le travail de l’ombre réalisé par le conseil du CPAS, de présenter une note de politique générale ou encore d’annoncer les projets en cours.

Nous nous réjouissons que le CPAS mette tout en œuvre pour accueillir une nouvelle famille de réfugiés et ainsi participer à l’effort demandé à toutes les communes pour répondre à cette crise humanitaire. Aussi, les logements de Ste Marie sont en voie de finalisation et seront gérés par la Virtonnaise . La navette du mercredi a manifestement son petit succès et répond aux attentes des personnes âgées ou à mobilité réduite vers la maison communautaire « la Roseraie » ou vers la pharmacie et les commerces.

« Au nom de mon groupe, je tiens à féliciter l’équipe du CPAS pour la qualité de son travail unanimement appréciée. On remarque que des choses bougent positivement, notamment avec une nouvelle initiative locale d’accueil (ILA) ou l’utilisation complète du fonds énergie. Je remarque enfin que vous commencez à collaborer avec d’autres CPAS. Bref, on sent un peu de vent frais, il était temps ! Nous voterons positivement pour le budget ordinaire mais nous n’approuverons pas l’extraordinaire. Certes, on passe de 0 € à 8500€, c’est un peu mieux mais quand même guère ambitieux par rapport aux besoins de nos jeunes et de nos aînés » a déclaré Jean-François Gerkens.

En cliquant sur ce lien, vous trouverez le compte-rendu dans l’Avenir du Luxembourg.

Share This