Vote du budget 2019 aujourd’hui en conseil communal à Etalle. Ecolo s’abstient sur l’ordinaire et vote contre pour l’extraordinaire.

Ecolo se réjouit de la bonne santé financière de la commune, toutefois, à l’ordinaire nous estimons qu’un projet ambitieux implique une administration performante avec des professionnels capables d’assurer le suivi des différents projets. Malheureusement, la politique actuelle de la commune n’est pas d’engager des professionnels qualifiés et il n’y a pas d’anticipation dans le remplacement des employés communaux prenant bientôt leur retraite. Il manque aussi toujours un Eco-passeur qui pourrait réaliser en interne le cadastre énergétique des bâtiments communaux que nous demandons depuis longtemps.

Nous nous opposons au budget extraordinaire car, si les finances sont saines, on sent vraiment que ce qui manque à Etalle, ce sont des investissements avec une vision de territoire. Et pour cela, il nous manque cruellement un vrai plan de mobilité et un règlement communal d’urbanisme.

Par exemple, 450 000 € sont prévus pour l’achat du bâtiment Spar adjacent à la maison communale. C’est un montant faramineux pour un bâtiment qui va devoir être rénové. Au vu des prix du marché (le relais d’Estalle s’est vendu sous les 300 000 €), Ecolo se pose la question de la pertinence d’un tel investissement. Le coût de rénovation et de mise aux normes de ce bâtiment a-t-il déjà été évalué ?

Les 12 000 € de prime à l’isolation des toits budgétisés chaque année ne sont habituellement pas utilisés par manque de publicité, 1410 € seulement en 2017.  Ecolo propose d’en faire la publicité via un toute boîte pour que les citoyens sachent qu’ils y ont droit.

Un afficheur lumineux déroulant à 25 000 €, c’est onéreux et peu moderne, source de pollution lumineuse et d’habitude très inesthétique. Ecolo propose de plutôt attribuer ces 25 000 € à la modernisation du bulletin communal et du site internet de la commune pour avoir une communication efficace, rapide et accessible à tous depuis leur domicile.

50 000 € sont prévus pour l’aménagement des plaines de jeux, nous espérons que ces projets seront mis en route et que ce montant ne sera pas reporté comme il l’est depuis quelques années. Les jeunes de Buzenol et Fratin en particulier attendent depuis trop longtemps.

Ecolo se réjouit de voir que l’entretien des voiries passe de 10 000 à 70 000 €, et demande que l’entretien des avaloirs soit prioritaire.

Face à ce budget de transition, les écologistes ont l’espoir de changement à Etalle. Nous attendons avec impatience la déclaration de politique communale et le plan stratégique transversal qui donnera les projets de la commune à l’horizon de cette législature avec nous l’espérons des projets ambitieux pour la jeunesse  et surtout des mesures réelles en vue de la transition écologique de notre commune.

 Pour finir, voici un extrait de nos interventions:

“Avant de conclure Monsieur le Bourgmestre, j’aimerais faire une proposition qui nous tient fort à cœur et pour laquelle nous avons fait campagne :

– Les différents scandales alimentaires, les enjeux climatiques et aussi notre souci de promouvoir ou au moins de soutenir l’agriculture de proximité nous amènent à vous demander qu’on puisse mener, ensemble avec vous,  une réelle réflexion avec l’Asbl des comités des parents de la commune autour de la question des repas dans les cantines scolaires… Le budget permet largement, et ce sans dilapider l’argent du citoyen, de prévoir un budget spécifique pour permettre aux enfants de manger des repas tout ou en partie bio voire au moins confectionnés avec des produits locaux.

Le groupe Ecolo souhaite en faire une priorité dans cette législature et j’espère que nous pourrons travailler en bonne entente pour réaliser cet objectif.”

Vos conseillères communales

Share This