L’ordre du jour portait cette fois-ci principalement sur la délibération des Assemblées générales des intercommunales Idélux, Sofilux, AIVE, la terrienne, et Vivalia, mais aussi sur le Parc Naturel de Gaume et le PIC (plan d’intervention communale).

Le rapport d’activité présenté par  Monsieur Nicolas Ancion, directeur du Parc Naturel de Gaume (PNG)  était intéressant et fouillé, Lieve Van Buggenhout, conseillère communale, s’est étonnée qu’il n’y ait pas d’agriculteur Stabulois qui fasse partie de la coopérative fermière de Gaume. Le Directeur nous a expliqué que le PNG travaille essentiellement avec un fournisseur de Tintigny et que comme la quantité de viande nécessaire n’est pas suffisamment élevée, ils doivent  parfois se fournir chez des fermiers dans des communes voisines du parc pour des petits lots… Un effort va être fait pour trouver ces lots de viande auprès d’un fermier faisant partie du Parc Naturel de Gaume.

Le projet de conserverie est un tout beau projet. Non seulement, il nous permettra de consommer local mais aussi de diminuer le gaspillage alimentaire et les déchets.

A ce sujet, nous nous sommes inquiétées  de la nature des emballages utilisés pour les aliments. Nous avons été rassurées,  si les légumes et les charcuteries seront emballés dans des bocaux en verre, seule la viande sera toujours emballée sous vide dans des sachets en plastique.

Nous avons approuvé le rapport d’activité et les comptes du PNG.

Ensuite, le Bourgmestre a expliqué le plan d’intervention communale, un plan destiné à obtenir des subsides auprès de la région wallonne pour des travaux de voiries, d’amélioration de la mobilité et encore l’achat ou la rénovation de bâtiments publics. Notre conseillère Linda Naisse a posé plusieurs questions concernant ce plan. Nous regrettons surtout que nous ne puissions disposer du plan stratégique transversal qui nous aurait permis de voir un peu plus clair dans l’ensemble des travaux prévus pour les six années à venir. On nous demande de voter des demandes de subsides sans pour autant voir la cohérence entre les différents projets… nos conseillères se sont donc abstenues sur cette question.

Pour le point Vivalia, c’est Anne Marie Claude qui est intervenue ! Elle aurait aimé rencontrer le  Docteur Neuberg, avant de voter sur ce point ! A son sens le projet Vivalia 2025 laisse encore beaucoup de zones d’ombre sur les soins qui seront toujours accessibles aux luxembourgeois au sein de la province même.

Pour le point assemblée générale de la Terrienne, le guichet du crédit social,  Lieve Van Buggenhout a regretté qu’aucun crédit social n’avait été accordé en 2018 sur le territoire de notre commune. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer ceci, comme le coût de l’immobilier qui dépasse le montant maximal autorisé de 214000€ et  le manque de connaissance des citoyens des critères d’attribution. Elle a demandé à ce que la commune fasse une communication sur ces crédits. Le collège nous a promis une publication dans un prochain bulletin communal et sur le site internet.

Dans les points d’actualité les conseillères ECOLO ont abordé plusieurs points :

  • Anne-Marie Claude a fait part de son étonnement et sa colère du fait qu’une partie du parapet près de la poste a été enlevé pour la construction du bâtiment privé. Le bourgmestre a fait son mea culpa parce qu’il n’a pas remarqué sur le projet que cette partie (80cm) allait être enlevée, tout comme le MET qui est passé à côté. « Ce sont des erreurs humaines qui touchent au patrimoine de la commune, au profit du privé c’est inadmissible ! » s’est indignée la conseillère. Le bourgmestre a expliqué le projet de réparation convenu avec le MET et à payer par le maître d’ouvrage… Le pont sera réparé mais pas à l’identique…
  • Julie Comblen intervient sur le site internet de la commune : la composition du conseil CPAS est encore celle de l’ancienne législature, la partie « primes communales » n’est toujours pas accessible… Les procès verbaux des séances publiques du conseil communal  que nous demandons depuis 3 mois ont été publiés le matin même et après vérification il ne s’agit pas des bons documents mais de ceux de 2018…
  • Lieve Van Buggenhout est intervenue concernant la ligne de train 155 et 289 reliant le zoning de Valvert à la gare de Marbehan. « Lors de la présentation de la note de politique générale le collège nous expliquait que rétablir cette ligne pour le fret faisait partie de leurs priorités de mobilité. Pourtant nous avons été alertées par les amis du rail sur le fait que l’aiguillage permettant la réhabilitation de cette ligne avait été démonté par Infrabel, rendant ce projet impossible » a dénoncé la conseillère.. L’interpellation portait sur ce que le collège a déjà mis en place ou compte faire pour intervenir auprès d’Infrabel ou du ministre. Le collège nous a rassuré sur le fait que cette ligne restait importante pour eux et qu’ils allaient prendre les contacts nécessaires rapidement..

Petite cerise sur le gâteau 

En mars dernier, nous avons demandé s’il ne serait pas possible de réduire les déchets aussi en conseil communal en disposant des cruches d’eau pour les conseillers au lieu des  petites bouteilles en plastique…

Au conseil communal du mois de mai,  nous avions effectivement une cruche mais elle était uniquement destinée aux conseillères ECOLO, les autres membres du conseil communal disposant toujours d’une petite bouteille plastique…

Lieve Van Buggenhout a remercié le bourgmestre pour son geste tout en lui demandant « pourquoi il n’y a » qu’une seule cruche…peut-être qu’on nous prend pour des cruches ?  Le bourgmestre a répondu « puisque vous êtes les seules à l’avoir demandé »…

Remarque légèrement vexatoire, tout le monde en conviendra.

Mais lors de cette séance, tous les membres disposaient de cruches d’eau… non sans faire remarquer que « maintenant il va falloir faire la vaisselle »…

Ce sont les petites rivières qui font les longs fleuves.

Rendez-vous en juillet pour le prochain compte-rendu du conseil communal vu par nos conseillères. N’hésitez pas à réagir ou nous interpeller sur des sujets qui vous préoccupent.

Rapportrice : Lieve Van Buggenhout

Share This