Lors du dernier conseil communal, il a été décidé d’acheter le bâtiment de l’ancien commerce SPAR jouxtant la maison communale.
L’idée est de démolir ce bâtiment pour construire une nouvelle extension. Le compromis dévoilé au conseil communal du 4 février se monte au prix exorbitant de 330.000 € pour un bâtiment estimé à 240.000 € en vente de gré à gré .

« Mais qui serait d’accord de payer 90.000 € de plus que le prix du marché pour un bâtiment datant de 1850 et qui doit être totalement démoli ? » s’indigne Julie Comblen, cheffe de file des écologistes.

Durant ce conseil, la majorité n’a pas pu motiver ce dépassement de plus de 35 % par rapport au prix du marché. Les conseillères Ecolo Julie Comblen, Lieve Van Buggenhout, Linda Naisse et Anne-Marie Claude ont donc introduit un recours en annulation de l’acte d’achat auprès de la Ministre des
pouvoirs locaux. « Le dépassement de 35 % n’est pas motivé, nous attaquons l’acte au regard de la loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs » précise Lieve Van Buggenhout qui s’est penchée juridiquement sur le dossier.

Si la majorité persiste dans ce projet, les écologistes souhaitent que le Collège renégocie le prix de vente et présente une étude de faisabilité des travaux afin d’avoir un coût global de cette extension.

Enfin, elles regrettent que dans le cadre du PCDR, on ne prenne pas le temps d’étudier l’opportunité d’une toute nouvelle maison communale, innovante, aux normes, conviviale et ergonomique. La localisation devrait être étudiée avec des urbanistes et un bureau d’étude.
« L’agrandissement de la maison communale proposé par la majorité n’a pas été budgétisé dans sa totalité et comme sur d’autres projets communaux le risque est grand de finalement devoir payer le double de ce qui était initialement prévu ! » conclut Julie Comblen.

En tant que citoyen, vous pouvez également interpeller notre Ministre sur ce dossier. Pour vous faciliter la tâche, nous avons mis à disposition un modèle de lettre. Il vous suffit de cliquer sur le bouton qui se trouve en dessous de la photo “Modèle de lettre pour recours SPAR”.

Share This