En conseil communal on nous invite à voter la vente d’un excédent de voirie de 0,35m²… Rien de très exceptionnel à première vue, il s’agit d’un bout de terrain minime pour un prix dérisoire … pourquoi les ECOLOS n’ont-ils pas voté oui à l’unanimité se « braquant » pour des « broutilles » ?

Les 0,35m² ne sont en fait pas un excédent de voirie mais un morceau du trottoir qui relie le quartier de la rue du Harret et de Ferjanwé au cœur du village… c’est donc une voirie utilisée, empruntée et plus qu’utile pour favoriser la mobilité douce entre les nouveaux quartiers et le village, on ne vend pas quelque chose qui ne sert plus, qui n’est plus utile comme le terme excédent de voirie pourrait le laisser croire…

Les 0,35m² sont encore une fois la preuve que à Etalle ce n’est pas très très grave si on touche au bien commun… (pour rappel il y a un an une autre construction dans le village est venue raboter un morceau du pont sans crier gare…) on réparera le mal fait par la vente du petit bout de terrain et on n’en parle plus…

Le trottoir rétreci reste certes dans le bas de la norme pour la largeur d’un trottoir mais ne permet plus de se croiser, ni à une personne  tenant un enfant par la main de rester sur le trottoir…Et pourtant nous sommes près du carrefour, près du cœur du village…

Les plans de départ et l’avis de l’urbanisme pour cette bâtisse autorisaient déjà le propriétaire à construire en front de rue, le trottoir se trouvant de cette façon fermé complètement d’un côté ce qui donne en soi, déjà, une sensation de rétrécissement, ne facilitant pas le passage.

Les 0,35m² supplémentaires sont en fait la conséquence d’erreurs tant dans le chef de l’architecte que dans le chef de la commune qui faute d’avoir mis les moyens sur du personnel au service urbanisme, n’a pas pu assurer ou assumer le suivi de ce chantier et son incidence sur le quartier…

Nous aurions souhaité qu’il y ait un ré-aménagement du trottoir à cet endroit, aux frais du propriétaire ou son architecte, afin de l’élargir et de permettre aux piétons avec ou sans poussette, chaise roulante ou canne, de pouvoir rejoindre le cœur du village en toute sécurité… mais comme le minimum est suffisant pour la majorité et qu’une réelle réflexion sur l’aménagement du territoire est quasi inexistante certains membres du collège ont préféré rire de notre intervention plutôt que de se demander si on ne pourrait pas faire autrement…

Alors peut-être que, un jour, la commune fera faire des travaux, aux frais des citoyens pour élargir à nouveau ce trottoir pour garantir la sécurité des citoyens, ou peut-être qu’on continuera à voir des personnes obligées de marcher sur la chaussée durant des années encore…

En attendant oui, pour ECOLO Etalle et dans l’intérêt du bien commun et des citoyens ces 0,35m² ne sont pas que 0,35m²…

Lien vers article du Vers l’Avenir

https://etalle.ecolo.be/wp-content/uploads/sites/113/2020/11/20201120_AL_Etalle_Pol%C3%A9mique-sur-moins-d1-m2-de-trottoir.pdf

Share This